Pour l'honneur, Pour le peuple, Pour Raina !
Halte là! Bienvenue Chevalier! Connecte toi pour avoir accès à notre forum, ainsi qu'à notre taverne !


Site officiel de la Guilde Multigaming > Les Chevaliers de Raina< , fondée en 2010.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Chapitre 2] Histoire de la guilde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shade
Chef de guilde
Chef de guilde
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 23
Localisation : au centre du point G

MessageSujet: [Chapitre 2] Histoire de la guilde.   Ven 18 Déc - 4:44

Précédemment:

Citation :
Dès que Gualia fut partit, Iste essaye tant bien que mal à garder la lueur de vie dans Princia, mais elle savait pertinemment qu'elle ne réussirait à le maintenir que peu de temps. Le contingent qui fut spectateur de ce drame les convia jusqu'au château pour pouvoir être sécurité. Gualia partit donc vers l'ouest pour pouvoir trouver ces herbes que lui seul connais l’existence.
Pendant son périple, il se remémora son enfance qu'il vécu dans la contrée de Téos, à l'ouest de celle ci. Il se rappela des bon temps passé avec ces parents, ces amis, et surtout son maître. C'est lui qui appris à Gualia tout ce qu'il sais maintenant, sur la médecine, la magie, l'archerie, le combat... . L'archer allais donc faire un retour au source, pour d'une part trouver le remède pour sauver son ami, et aussi pour se retrouver lui même. En effet depuis qu'il a rejoins les Chevaliers de Raina, sa vie à radicalement changer. Il n'est plus le petit garçon qui essayais de se faire tout petit, de ne pas avoir d'histoire, maintenant, il est l'une des personnes importantes au seins de l'Ordre des Chevaliers. Et depuis quelque temps, il se demanda même si cette voie lui convenais réellement.
La nuit tomba, et Gualia fit une pause pour la nuit car les événements de la journée l'avais beaucoup affaiblis physiquement. Dès qu'il eu fini de manger, il s'allongea, puis rentra en contact avec Iste pour prendre des nouvelles de son ami inconscient.

- Iste, m'entends tu ?
- Oui Gua' je t'entend. Dit-elle faiblement.
- Comment va Princia ?
- Son état est stable mais pour combien de temps je ne sais pas...
- Oui je comprend. Ecoute, je ferais tout mon possible pour être de retour avant que l'aura noir ne l'enveloppe complètement, si il commence à se réveillé ou à déliré, avertit moi !
- Très bien je le ferais. Bonne chance Gua'
- Merci, dès que j'ai récupéré les herbes, je m'occupe d'une petite chose assez importante à l'endroit où je vais aller. J'espère que sa ira vite.
- Très bien.

Dès que la communication entre eux fut coupé, Gualia médita pour récupéré physiquement et mentalement toute la nuit.



L'armée des Chevaliers de Raina campaient à l'extérieur, y compris les officiers, qui ne voulaient pas laisser leurs soldats seuls. Seul Princia était logé dans le château, plus précisément dans l'infirmerie. Il était allongé dans un lit, torse nu, habillé de son pantalon et de ses bottes. Le reste de ses vêtements étais disposé sur une chaise à coté de son lit, son carquois et son arc y compris. Des infirmières venaient voir son état toutes les heures environs, et allaient directement rendre compte à Iste. Depuis qu'il était tombé, Princia était dans un coma, où il revait constamment. Sa naissance, l'acquisition de son premier arc, son entrainement, sa rencontre avec Elowin, puis son entrée dans la Guilde. Il vécu dans son rêve tout les grand moments de sa vie, jusqu'aux récents événements qui le mirent dans cet état.

Pendant son coma, Princia entendait parfois les voix des visiteurs, venus un par un s'enquérir de son état. Il savait parfaitement qui était venu et leurs paroles:

Iste s'asseyait près de lui, et lui racontait ses expérience en alchimie et en magie, l'informait sur l'avancée de Gualia concernant les plantes requises pour le remède. Elle lui avait également confié une chose pour le moins inattendue.
- Princia, je sens l'ombre sur toi tu sais, et je sens l'ombre se déplacer sur moi de temps en temps mais surtout sur Elowin. Elle passe beaucoup de temps dans sa tente, et quand elle en sors, elle parait sans vie, ses yeux sont vides... J'aimerais agir mais je ne sais pas quoi faire... Je sens l'ombre depuis que nous avons été sauvée dans la tente...

Elowin, lorsqu'elle venait, se tenait au pied du lit debout et regardait l'archer pendant de longues heures. Ses émotions étaient multiples, colère, tristesse, impuissance... Puis elle repartait dans sa tente lorsque le soleil déclinait.

Twiixm lui venait chaque jour mais ne restait pas plus d'une quinzaine de minutes. Rester immobile à regarder son frère était lassant. Il préférait aller taper des ennemis ou monstres en attendant qu'il guérisse. Dur d'etre un bourrin...

Mériamae venait tout les jours, et ne restait pas plus de 5 minutes. Elle demandais l'état de l'archer aux infirmières puis repartait, l'air énervée. Princia sentait quelque chose planer quand elle passait le voir et l'air devenait lourd. Lorsqu'elle venu ce matin, elle se pencha sur le lit, appuya sur la balafre au niveau de la gorge, et chuchota quelque chose...
- Tu es plus coriace que je ne le pensais. Tu aurais déjà du y rester. Mais ne t’inquiètes pas, tu ne sera bientôt plus de ce monde, et tes amis te rejoindront bientôt.

Lorsqu'elle sortie de la chambre, l'air redevint léger. Bizarrement, la phrase tournait dans sa tête, en particulier la fin.
Tes amis te rejoindront bientôt.
Cette phrase se répétait en boucle. Subitement, des images apparut. L'emblème des Chevaliers de Raina, ses soldats, Gualia, Twiixm, Iste, Elowin... L'image de cette derniere, sa chef, resta quelques minutes. Puis il fit le lien.
Tente, cristal, piège, ombre, Mériamae, Elowin, Mort...

Il se réveilla en sursaut, en sueur. Il se leva, et tituba jusqu'a ses affaires. Il inspira profondément, et pris en vitesse son arc et ses flèches. Il sortit dans même s'habiller. Quelques soldats tentèrent de l'empêcher de sortir à la demande des infirmières, sans grand résultats. Il courût parmi le campement des Chevaliers. Les soldats étaient à la fois interloqué et heureux de le voir revenir. Il se faufila rapidement jusqu'à la tente d'Elowin.

Lorsqu'il entra, Elowin était debout, bras et jambes écartés, comme si elle était attachée. Mériamaé se tenait devant elle, une boule noire dans sa main droite, prête à la lancer sur la chef. Elowin était livide et calme, l'ombre avait déja fait le travail, et pris le contrôle de la ranger afin de la préparer à ce moment.

Mériamae n'avais pas entendu l'archer arriver dans son dos. A la vue de ce malheureux spectacle, il jeta son arc et ses flèches à terre et plaqua violemment la bourrelle. A terre, elle se retourna et fit un geste de la main vers Princia, qui le projeta en l'air. Il retomba lourdement à coté de son arme de prédilection. D'une rapidité hors du commun, il encocha une des 13 flèches qu'il avait embarqué et banda son arc en visant la femme. Elowin quand a elle regagnait péniblement un coin de la tente, à bout de force.

- Tu viens de commettre une belle erreur, on ne touche pas à mes proches! Dit il fou de rage.
- Qui parle de la toucher? je vais juste lui prendre son essence vitale, pour me rendre plus puissante! Une fois terminé, je prendre la tienne, vu que tu n'est pas encore mort. Dit elle, avec un rictus sadique.
- Depuis quand veux tu notre mort?
- Oh mais depuis toujours ! Vous faites partis des êtres les plus puissants de ce monde. M'approprier cette puissance fera de moi la reine de ce monde! Tu croyais vraiment que j'avais des sentiment pour toi? Petit Naïf ! Avoue que ça te fait mal de voir ta chef souffrir! répliqua t'elle insolemment, en rigolant.
- Je vais te fumer, je vais te massacrer...

Princia décocha sa flèche. La sorcière arrêta la flèche juste entre ses yeux, avec un geste de la main, et la renvoya vers l'archer, qui eût juste le temps de parer avec son arc.

Il décocha une deuxième flèche, à empennage rouge. Elle passa à coté de la sorcière, ricocha contre le poteau au centre de la tente, et sortie de cette dernière.

- Et c'est comme ça que tu compte me massacrer? Tu n'est même pas capable de me viser! Je vais pouvoir m'occuper de ta chef sans danger alors ! S'esclaffa la sorcière.

Iste et Twiixm arrivèrent à l'entrée de la tente, juste derrière Princia.

- Oh si il a parfaitement visé, répliqua Iste en indiquant la flèche à l'empennage rouge. Elle est arrivé juste devant ma table, comme convenu lorsqu'il y a un danger imminent. Je suis donc partit chercher Twiixm et nous arrivons pile poil pour exploser une sorcière!

Princia fit un signe de la tête à Iste, qui alla chercher Elowin et la fit sortir de la tente pour la soigner.

- Hey, depuis quand tu es debout toi? demanda Twiixm à son frère.
- Bah depuis 5 minutes environ, quand j'ai découvert ceci, ça m'a sorti du coma.
- Tu aurais pu venir me chercher au lieu de faire le héros tout seul!
- Bah j'ai pas eu le temps, je suis venu directement ici et j'ai interrompu ce sortilège.
- Ça va, je vous dérange pas? coupa la sorcière.
- Ho la, tu va te calmer toi la gueuse, je parle à mon frère. répliqua Twiixm.
Bon c'est pas tout ça, mais y'a des coups de masses qui se perdent, dit il en regardant l'archer.

Il lâcha son bouclier, pris sa masse à deux mains, et courut en direction de la sorcier. Il porta un coup, qu'elle arreta net, comme la fleche, en lévitation.

- Hey comment elle fait ca, elle a bloqué mon attaque, et je ne peux plus bouger la!
- Je sais elle a aussi arreter ma flèche en plein vol et me l'a renvoyé.
- Vous êtes pitoyables. Vos vies s'arretent ici, aujourd'hui.

La Sorcière repoussa Twiixm d'un coup de main, qui tomba à coté de son frère.

Princia releva son frère et lui dit de foncer mettre le coup le plus puissant possible. La sorcière commença à incanter, quand Princia décocha ses 11 flèches restantes à une vitesse fulgurante. La sorcière peina à stopper tout les flèches arrivant dans sa direction mais y arriva. Elle ne pu en revanche par stopper l'énorme coup de masse qui porta Twiixm. Elle pris la masse de plein fouet au niveau de la poitrine. Des os se brisèrent, et elle vola en arrière tellement violemment qu'elle déchira les tissus de la tente. Elle se releva en titubant, tant bien que mal.

Elle incanta rapidement un sort, et un portail s'ouvrit au sol devant elle.

- Maudit Chevaliers, je vous tuerais! Cria t'elle.
- Je vais te fumer, je vais te traquer et te fumer. Je te traquerai comme une bête. Répondit Princia, fou de rage.
- Reste là la gueuse, te barre pas trouillarde! Viens te faire massacrer !! Hurla twiixm.

Elle sauta dans le portail et disparu. Le portail se referma juste après.

La plait à la gorge de Princia se ré-ouvra, mais cette fois ci, ce n'étais pas du sang noir, mais du sang rouge qui coulait. Iste pourrait mieux le soigner en attendant Gualia. La présence des ombres disparu et le comportement d'Elowin changea. Elle était libérée du mal...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevaliersderaina.1fr1.net
 
[Chapitre 2] Histoire de la guilde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la guilde
» Guilde T.A.R.D.I.S [Acceptés]
» [SMC/LOY] Chapitre des Executioners.
» forgeron sachant forger
» The Walking Dead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour l'honneur, Pour le peuple, Pour Raina ! :: Taverne :: Conteur de Guilde-
Sauter vers: